Les dates de péremption des cosmétiques : un guide de conformité complet

À l’ère de la “beauté consciente”, la durée de conservation et la date de péremption des cosmétiques sont des questions importantes pour de nombreuses marques. Voici un guide de conformité complet sur ce sujet.

Contexte en UE : PAO VS Date d’expiration

Selon le règlement de l’UE sur les cosmétiques, art. 19 (c), il est indiqué que “L’indication de la date de durabilité minimale n’est pas obligatoire pour les produits cosmétiques dont la durabilité minimale excède trente mois. Ces produits portent l’indication de la durée pendant laquelle le produit est sûr après son ouverture et peut être utilisé sans dommages pour le consommateur“.

D’après cet article, nous remarquons qu’il existe deux possibilités pour mentionner une date de péremption sur l’étiquette :

  1. La date d’expiration : il s’agit de la date limite à laquelle le produit est encore valable, utilisé ou non par le consommateur.
  2. La PAO: Il s’agit de la période après ouverture, qui signifie en pratique la durée pendant laquelle les gens peuvent utiliser le produit cosmétique après l’avoir ouvert et l’avoir utilisé pour la première fois.

Deux scénarios…

Il existe donc deux types de scénarios.

  1. Si le produit passe le test de stabilité, il est généralement admis que la durée de conservation du produit est égale ou supérieure à 30 mois et que le produit peut donc bénéficier d’une PAO au lieu d’une date d’expiration. Cela ne signifie pas que le PAO est de 30 mois (la durée de conservation et le PAO sont deux choses différentes) mais que le PAO (en mois) doit ensuite être calculée sur la base d’autres paramètres. Lors du processus d’évaluation de la sécurité et d’enregistrement d’un produit cosmétique “classique”, Biorius fait ce calcul et vous donne la période de PAO.
  2. Si le produit enregistre des variations et des changements au cours du test de stabilité, on peut en conclure que la durabilité minimale est inférieure à 30 mois. Dans ce cas, le PAO n’est plus acceptable et vous devez afficher la date d’expiration. Si la stabilité est sérieusement remise en doute et en fonction des raisons, le produit peut devoir être reformulé.

Lorsque les résultats des tests de stabilité et de provocation (challenge tests) (Lisez notre article intéressant sur les tests ici) sont connus et que nous savons que le produit est éligible à une PAO, afin de déterminer la valeur de la PAO (3,6,9,12,18,24 mois), nos experts prennent en compte d’autres paramètres, notamment :  

  • La teneur en eau du produit
  • Un test d’efficacité des conservateurs a-t-il été effectué ? *Veuillez noter que ce test est obligatoire, sauf en cas d’exemption
  • La fréquence d’utilisation 
  • Produit à rincer ou à laisser agir ?
  • La population ciblée
  • La zone d’exposition
  • Les conditions de stockage
  • etc.  

En principe, la PAO finale est arrondie pour être un multiple de 6. Même s’il ne s’agit pas d’une règle ou d’une norme “officielle”, c’est une pratique courante dans l’industrie cosmétique.

…et quelques exceptions

Il faut garder à l’esprit que pour certains produits, la PAO n’est pas pertinente. Par exemple :

  • Produits à usage unique ;  
  • Les produits dont l’emballage ne permet pas l’ouverture physique des produits, comme c’est le cas pour les produits présentés dans des récipients où il n’y a pas de possibilité de contact entre le produit dans le récipient et l’environnement extérieur, tels que les générateurs d’aérosols, les récipients sans air… ;  
  • Les produits présentant un faible risque microbiologique tels que ceux ayant : un pH≥10,0, un pH≤3,5, une teneur élevée en alcool (par exemple: les parfums, les eaux de cologne, …).

Et sur l’étiquette?

A nouveau, il y a deux scénarios:

  1. Si la date d’expiration est applicable, vous devez utiliser le “symbole du sablier” signalé dans l’annexe XII du règlement sur les cosmétiques. Vous pouvez également utiliser les mots “‘à utiliser de préférence avant la fin de'”, mais n’oubliez pas que la phrase doit être traduite dans la langue du pays où le produit sera commercialisé.
  2. En revanche, si la PAO est applicable, vous devez faire apparaître le symbole du bocal ouvert (signalé dans la même annexe VII) suivi de (ou contenant) la période en mois :

Date de péremption des cosmétiques : Qu’en est-il des États-Unis ?

Selon la FDA, “Aucune loi ou réglementation américaine n’exige que les cosmétiques aient une durée de conservation spécifique ou que des dates d’expiration figurent sur leurs étiquettes. Cependant, les fabricants ont la responsabilité de s’assurer que leurs produits sont sûrs.

Outre le fait que la FDA considère que la date de péremption relève de la responsabilité du fournisseur, les médicaments en vente libre doivent faire l’objet de tests de stabilité et être étiquetés avec une date de péremption.

Hanna Gharbi

Business Development Representative

hanna.gharbi@biorius.com

Liens principaux

Qui nous sommes
Nos valeurs
Références
Réglementaire
Entreprise de cosmétiques
Groupe BIORIUS

Contact

Avenue Leonard de Vinci, 14
1300 Wavre, Belgium

32 2 888 4010
44 20 3866 1208

 info@biorius.com

Google Maps

© Copyright - 2008 – 2021 BIORIUS