Une nouvelle utilisation autorisée de l’acide thioglycolique et de ses sels

L’acide thioglycolique et ses sels (principalement le thioglycolate de sodium et de potassium) sont des ingrédients cosmétiques réglementés par l’annexe III (entrée 2a) du règlement de l’UE sur les cosmétiques et utilisés pour leurs propriétés dépilatoires et d’ondulation/de défrisage des cheveux.

Selon le règlement, les produits capillaires n’incluent pas l’application sur les cils car le niveau de risque est différent lorsque les produits cosmétiques sont appliqués sur les cheveux de la tête et sur les cils. En conséquence, l’acide thioglycolique et ses sels n’étaient pas autorisés jusqu’à présent dans les produits destinés à l’ondulation des cils.

À la demande de l’industrie, le CSSC a évalué en 2013 l’utilisation de ces ingrédients lorsqu’ils sont appliqués sur les cils et a conclu qu’ils sont sûrs jusqu’à 11 % dans les produits professionnels, mais qu’ils ne devraient pas être utilisés par les consommateurs en raison du risque d’irritation des yeux lors de l’auto-application.

La Commission européenne a donc publié un nouvel amendement (UE n° 2015/1190) pour autoriser l’utilisation de l’acide thioglycolique et de ses sels à hauteur de 11 % dans les produits destinés à l’ondulation des cils et utilisés par des professionnels (entrée 2a[d]).

En outre, cet amendement modifie légèrement les conditions d’utilisation de ces ingrédients en remplaçant la phrase « En cas de contact avec les yeux, rincer immédiatement et abondamment avec de l’eau et consulter un médecin » par « Rincer immédiatement les yeux si le produit entre en contact avec eux« .

Cet amendement s’applique officiellement depuis le 10 août 2015.

Des questions ?

Author