Régulation supplémentaire du climbazole

Le climbazole (CAS 38083-17-9) est un conservateur réglementé par le règlement européen sur les cosmétiques (CE
No 1223/2009) et indiqué à l’entrée 32 de l’annexe V. Jusqu’à présent, cette substance ne pouvait être utilisée comme agent conservateur qu’à une concentration maximale de 0,5 %.

Le climbazole présente également des propriétés antipelliculaires intéressantes et l’industrie a soumis un dossier de sécurité au CSSC pour que cette fonction soit ajoutée au règlement sur les cosmétiques. Le CSSC a publié un avis scientifique, qui a été suivi par la Commission européenne et les États membres de l’UE.

Le règlement UE n° 2019/698 a été publié et confirme l’utilisation du Climbazole en tant qu’ingrédient antipelliculaire dans les shampooings à rincer à une concentration maximale de 2 %. Lorsqu’il est utilisé comme ingrédient antipelliculaire, l’objectif doit être apparent dans la présentation du produit (par exemple, « antipelliculaire »).
ingrédient : climbazole » sur l’étiquette du produit ou « Climbazole (antipelliculaire) » dans la liste des ingrédients).

En outre, l’utilisation du Climbazole dans tous les types de produits à un taux maximal de 0,5 % a été réexaminée à la lumière des nouvelles données de sécurité et la restriction a été modifiée comme suit :

  • Lotion pour les cheveux : maximum 0,2%.
  • Crèmes pour le visage : maximum 0,2%.
  • Produits de soins pour les pieds : maximum 0,2%.
  • Shampooing à rincer : maximum 0,5%.
  • Autres utilisations : interdites

Des périodes de transition ont été accordées par la Commission européenne pour l’adaptation technique des produits non conformes aux nouvelles restrictions liées à l’utilisation du Climbazole en tant que conservateur :

  • À partir du 27 novembre 2019, les produits contenant du Climbazole et non conformes aux nouvelles exigences énumérées ci-dessus ne pourront plus être mis sur le marché de l’Union.
  • À partir du 27 février 2020, les produits contenant du Climbazole et non conformes aux nouvelles exigences énumérées ci-dessus ne seront pas mis à disposition sur le marché de l’Union.

Dans le contexte des cosmétiques non fabriqués dans l’UE, « mis sur le marché » signifie « importé » et notifié sur le PCNP. Les produits dûment notifiés sur le PCNP et entrés sur le territoire de l’UE avant la date limite du 27 novembre 2019 peuvent être vendus jusqu’au 27 février 2020.

Toutefois, les produits qui n’auront pas été dédouanés avant le 27 novembre 2019 ne pourront plus être vendus.

Des questions ?

Author