Prochaine interdiction du HICC_Lyral, de l’Atranol et du Chloroatranol

La Commission européenne a publié un nouvel acte législatif (règlement UE n° 2017/1410) qui interdit l’utilisation de l’Hydroxyisohexyl 3-Cyclohexene Carboxaldehyde (HICC, nom commercial : Lyral), du 2,6-Dihydroxy-4-méthyl benzaldéhyde (Atranol) et du 3-Chloro-2,6-Dihydroxy-4-méthylbenzaldéhyde (Chloroatranol). Ces trois allergènes de parfum ont provoqué le plus grand nombre de cas d’allergies de contact au cours des dernières années, ce qui justifie une interdiction totale selon le CSSC et les États membres de l’UE.

Le HICC est un ingrédient de parfum très important et l’impact de son interdiction devrait être très élevé. BIORIUS vous recommande de contacter sans délai vos fournisseurs de parfums afin de planifier la reformulation de vos parfums.

L’Atranol et le Chloroatranol ne sont pas des ingrédients de parfum à proprement parler, mais ils sont présents naturellement dans la mousse de chêne (Evernia prunastri) et les extraits de mousse arborescente (Pseudevernia furfuracea / Usnea furfuracea).
Cependant, l’impact de ces interdictions est beaucoup moins important pour deux raisons :

  • La mousse de chêne et la mousse d’arbre sont généralement utilisées dans les parfums fins haut de gamme.
  • L’IFRA (International Fragrance Association) a mis en place des normes qui limitent le niveau d’Atranol et de Chloroatranol à un maximum de 100 ppm dans les extraits de mousse de chêne et de mousse d’arbre. Compte tenu de la dilution typique de ces ingrédients, la concentration d’Atranol / Chloroatranol ne dépasse pas 0,5 ppm dans un parfum fin. La Commission européenne a confirmé que ce niveau de traces était tolérable, ce qui signifie qu’un parfum conforme aux normes de l’IFRA ne devrait pas être affecté par cette législation.

Cette nouvelle modification du règlement européen sur les cosmétiques (CE n° 1223/2009) entrera en vigueur le 23 août 2017. Compte tenu de la difficulté exceptionnelle de remplacer le HICC, de longues périodes de transition ont été accordées par la Commission européenne :

  • À partir du 23 août 2019 (dans deux ans), seuls les produits cosmétiques conformes à ce règlement seront mis sur le marché de l’Union (les produits non conformes ne seront plus mis sur le marché après cette date).
  • À partir du 23 août 2021 (dans 4 ans), seuls les produits cosmétiques conformes à ce règlement seront mis à disposition sur le marché de l’Union (les produits non conformes seront retirés du marché à cette date).

Des questions ?

Author