Ban du 3-Benzylidène Camphre

La Commission européenne a publié une nouvelle modification du règlement cosmétique (UE n° 2015/1298) visant à interdire l’utilisation du 3-benzylidène camphre dans les produits cosmétiques.

Jusqu’à présent, le 3-benzylidène camphre était considéré comme un filtre UV sûr, autorisé à hauteur de 2 % maximum dans l’annexe VI du règlement sur les cosmétiques.
Toutefois, après avoir été réévalué par le CSSC en 2013, cet ingrédient est désormais considéré comme dangereux pour plusieurs raisons et la Commission européenne a pris la décision de l’interdire. En conséquence, le 3-benzylidène camphre a été retiré de la liste de l’annexe VI.

L’application de cette interdiction est reportée de six mois pour permettre à l’industrie de procéder aux ajustements nécessaires dans la formulation des produits. Cela signifie que seuls les produits conformes seront mis sur le marché de l’Union d’ici le 18 février 2016.

Des questions ?

Author