Conformité des cosmétiques – Nouvelle-Zélande

Contexte réglementaire

Contrairement à l’Europe et à l’Australie, aucune procédure réglementaire officielle n’a encore été établie pour qu’une entreprise soit autorisée à vendre des produits cosmétiques en Nouvelle-Zélande. Cependant, il est important que les produits cosmétiques soient conformes avant d’être vendus sur le marché néo-zélandais, étant donné que les inspections et les contrôles officiels sont effectués par les autorités.

La réglementation appliquée en Nouvelle-Zélande est similaire à la législation de l’UE (lien). Les spécificités de la réglementation sur les Allégations et des nanomatériaux sont identiques, et les produits cosmétiques vendus en Nouvelle-Zélande doivent également être conformes aux normes de l’IFRA.

BIORIUS veille à ce que les produits cosmétiques soient conformes aux normes du « New Zealand Group Standards for Cosmetics ».

Comment ça marche ?

La révision réglementaire consiste en un contrôle de la formule et un contrôle de l’étiquetage & des allégations.

Contrôle de la formule

Évaluation de la formule selon les normes établies dans le règlement.

Les experts de BIORIUS examinent la classification du produit pour s’assurer qu’il peut être considéré comme étant un produit cosmétique.

Ensuite, ils procèdent à une analyse toxicologique pour vérifier l’innocuité de la formule.

Pour terminer, ils vérifient les ingrédients selon le HSNO New Zealand.

Une fois ce contrôle terminé, un rapport de contrôle de la formule est publié, qui comprend des conclusions d’experts (catégorisation du produit, analyse toxicologique et examen des ingrédients).

Contrôle des Étiquettes & Allégations

Évaluation de l’étiquette du produit (liste des ingrédients, symboles, exigences légales, etc.) et justification des allégations.

Des recommandations stratégiques sont fournies pour la mise à jour de l’étiquette.

Le contrôle des étiquettes & allégations se compose d’un rapport contenant toutes les informations qui doivent figurer sur le matériel d’étiquetage :

  • Éléments requis
  • Présence des éléments requis (emballage primaire, emballage secondaire et notice)
  • Liste finale INCI
  • Allégations
    • Conclusion de chaque allégation
    • Commentaire des experts – des recommandations stratégiques sont fournies pour la mise à jour de l’étiquette

Catégories de produits spécifiques

En règle générale, la Nouvelle-Zélande opère comme l’Union européenne en ce qui concerne des catégories de produits spécifiques.

Produits CDB

Les produits CDB sont autorisés en Nouvelle-Zélande sous certaines conditions :

  1. Les sommités fleuries ou fructifères de la plante de cannabis (à l’exception des graines et des feuilles lorsqu’elles ne sont pas accompagnées de sommités) dont la résine n’a pas été extraite, quel que soit le nom qu’on leur donne, sont interdites.
  2. « L’huile de feuilles de chanvre » et « l’huile de graines de chanvre » sont autorisées si la teneur en THC ne dépasse pas 0,2 % des matières premières.

Des questions ?

Liens principaux

Qui nous sommes
Nos valeurs
Références
Réglementaire
Entreprise de cosmétiques
Groupe BIORIUS

Contact

Avenue Leonard de Vinci, 14
1300 Wavre, Belgium

+32 2 888 40 10
+44 20 3866 1208

info@biorius.com

Google Maps

© Copyright - 2008 – 2021 BIORIUS

Aller à la barre d’outils